Comprendre

Qu'est-ce qu'une addiction ? Quels sont ses mécanismes et ses facteurs ?

Addiction ? De quoi parlons-nous ? 

Les addictions concernent les pratiques de consommation de substances psychoactives mais également des attitudes du quotidien pouvant conduire à des comportements compulsifs dénommés addiction sans substance. Ces addictions engendrent des dommages physiques et psychiques et peuvent progresser de l’usage vers un trouble plus ou moins sévère.

 

 

Pratiques de consommation susceptibles d'induire une addiction 

 

schémas conduites addictives

 

...aux substances psychoactives

Une substance psychoactive a la particularité d’agir sur le cerveau modifiant ainsi l’activité mentale et provoquant des changements au niveau du comportement, des sensations, de l’humeur, de la perception de l’environnement et des capacités à s’y adapter.

Les addictions aux substances psychoactives les plus répandues concernent le tabac (nicotine) et l’alcool. Viennent ensuite le cannabis et, loin derrière, les opiacés (héroïne, morphine), la cocaïne, les amphétamines et dérivés de synthèse.

...comportementale

Les addictions comportementales regroupent des conduites aussi variées que les jeux pathologiques (d’argent et de hasard), les jeux vidéo, la cyberdépendance, les dépendances affectives et sexuelles, le sport (bigorexie), ou encore les achats compulsifs.

 

 

L’addiction se caractérise par :

  • L’impossibilité répétée de contrôler un comportement visant à produire du plaisir ou à écarter une sensation de malaise interne.
  • La poursuite de ce comportement en dépit de la connaissance de ses conséquences négatives

L’installation d’une addiction implique au moins trois mécanismes complexes :

  • la recherche de plaisir,
  • la recherche d’un soulagement,
  • la perte de contrôle de la consommation ou du comportement.

Dopamine et circuit de récompence

L'addiction à une substance psychoactive, ou à un comportement, a la propriété d’augmenter dans le cerveau la libération d’une molécule fabriquée par les neurones : la dopamine, la molécule du plaisir. Celle-ci active chez l’homme un circuit appelé : "le circuit de la récompense", un ensemble de structures cérébrales qui agit comme un baromètre nous indiquant notre état physique et psychique. Lorsque la quantité de dopamine augmente dans ces structures : nous ressentons du plaisir et considérons que tout va bien.

 

Les mécanismes d’entrée dans une conduite addictive : les facteurs de risque

Une addiction repose sur trois facteurs : le produit/le comportement, l’individu, l’environnement.

Une addiction c’est donc la rencontre entre un produit/une pratique plus ou moins addictogène, un individu plus ou moins vulnérable et un environnement plus ou moins favorable.

schéma de facteur de risques

 

 

L’environnement facilite l’expérimentation et l’usage. La vulnérabilité individuelle facilite la dépendance à un comportement ou un produit psychoactif plus ou moins addictogène.

Difficile à diagnostiquer, l’addiction ou la dépendance repose sur des critères bien définis, fixés par des instances internationales de santé mentale et répertoriés dans le DSM V.

 

(Le DSM V est la cinquième édition du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux - Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders - publié par l'American Psychiatric Association en 2013.)

 

Dépendance...

Ainsi, un patient est considéré comme dépendant quand il présente au minimum 2 critères sur 11 pendant au moins 1 an. Parmi ceux-ci on retrouve :

Schéma critères de dépendance

Découvrez nos dépliants de prévention en cliquant sur les liens ci-dessous :

Alcool

Médicaments psychotropes

Tabac

Cannabis

Drogues illicites

Addictions comportementales